Le paysage

Le caractère particulier du paysage de toute la région est marqué par la période glaciaire. Les glaciers venant du nord ont créé beaucoup de lacs et des chaines de collines, parmi eux aussi les grands lacs de la Mazurie. La Warmie avec les villes de Frauenburg (Frombork) et Braunsberg (Braniewo) est bordée au nord par la Lagune de la Vistule. Les deux villes disposent aussi de petits ports. La ville de Braunsberg était pour un certain temps membre de la Ligue Hanséatique. Comme la ville de Braunsberg n’était reliée avec la Lagune de la Vistule que par la rivière Passarge, seulement les plus petits navires pouvaient faire escale dans le port. C’est pourquoi les plus grands ports voisins de Königsberg (Kaliningrad) et Elbing (Elblag) damaient plus tard le pion au port de Braunsberg. Mais encore au début du 20ième siècle on pouvait faire de belles excursions en bateau, partant du port de Braunsberg avec un bateau à moteur qui passait régulièrement sur la Lagune jusqu’à Kahlberg ou Narmeln, situés sur l’étroite bande de terre entre la Lagune et la Mer baltique (presqu’île de la Vistule). Encore aujourd’hui on peut passer en bateau de Frauenburg sur l’autre rive à Kahlberg (Krynica Morska) et même entreprendre des excursions d’une journée à Königsberg dans la partie russe. Sur les clochers de la cathédrale de Frauenburg on a une vue magnifique sur la Lagune de la Vistule jusqu’à la langue de terre.

Frauenburg

Dans la région en somme peu peuplée on trouve de petits villages ruraux et des villes plus ou moins grandes, qui sont reliées à la campagne par de magnifiques allées. Déjà de loin, ont apercoit les châteaux forts et les églises rouges érigés au style gothique en briques du Nord de l’Allemagne. À part les églises en briques rouges il y avait dans les paroisses surtout en Mazurie de simples églises en bois dont seulement quelques-unes sont conservées. Les grandes maisons de domaine, tantôt en ruines tantôt bien restaurées, témoignent d’un temps passé. Les nombreux nids de cigognes sur les toits sont également caractéristiques de la région. La Warmie et la Mazurie comptent la plus forte densité de cigognes en Europe.

De petites rivières pittoresques comme la Kruttina en Mazurie et la Walsch en Warmie serpentent à travers les prés et les vallées. La Kruttina est connue comme un endroit agréable pour faire du kayak. Le tour passe par de vastes prairies, des lacs idylliques et des forêts verdoyantes. Ici on peut rencontrer le castor, la loutre, le balbuzard, le martin-pêcheur, la grue et beaucoup d’autres animaux. Quand on ne veut pas faire du kayak, on peut entreprendre une petite excursion en bateau de perche partant de Kruttinen (Krutyn). Le conducteur fait avancer la petite barque en bois chancelante par une longue barre qu’il pousse dans le fond. En passant il fait en plus remarquer à ses passagers les curiosités à voir dans l’eau et au bord de l’eau.

Kruttina

La vallée de Walsch est une vallée de rivière charmante et d’un romantisme sauvage à côté de la petite ville de Mehlsack (Pieniezno) en Warmie. C’est déjà en 1907 qu’une réserve naturelle a été établie dans le Walschtal. Dans ses canyons calmes et ses versants escarpés on trouve des orchidées rares comme le Sabot de Vénus et au bord de la Walsch le martin-pêcheur chatoyant. On se raconte que même des gens du coin se seraient égarées en plein jour dans les „Montagnes Blanches“ et leur propre vallée et n’auraient plus retrouvé le chemin.

Le terrain se caractérise par de vastes forêts comme dans la Johannisburger Heide avec ses arbres géants et ses énormes buissons de genévrier. Il y a beaucoup de lacs dont les plus grands, le Spirdingsee et le Mauersee, sont situés dans la région mazurienne. Des lacs comme le Niedersee, entourés de forêts avec des îles boisées, ont créé le mythe de „la terre des sombres forêts et des lacs cristallins“. Dans la région des lacs de Mazurie il y a un grand nombre d’espèces de plantes originaires du nord de l’Europe, dites des reliques glaciaires. Ce sont par exemple le bas bouleau, le saule de mûrier, la camarine noire, le saule de myrtille, la linnée boréale. Les réserves en poissons sont abondantes. Il existe toutes sortes de poissons comme le poisson-chat, le brochet, le sandre et le corégone blanc, une espèce spéciale qui se distingue par sa vitesse et sa couleur argentée. Les corégones fumés sont considérés comme un mets de choix. Le loutre est assez répandu dans les eaux et entretemps le castor pouvait également s’y introduire en plus grand nombre.

Niedersee

À part les espèces d’animaux largement répandues comme le cerf, le chevreuil et le sanglier on peut rencontrer occasionnellement aussi des élans. On trouve également des espèces de prédateurs comme le loup et le lynx. Dans la Borker Heide on a réussi de réintroduire les bisons déjà disparus.